Comment démarrer avec l’impression 3D ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’impression 3D crée une sorte de fascination. Il est important de comprendre son fonctionnement pour voir tout son potentiel. Pour cela, mieux vaut commencer dans les meilleures conditions.

En quoi consiste l’impression en 3D ?

La fabrication additive. Voilà une expression que vous ne connaissez sans doute pas. Pourtant, il ne s’agit que d’une autre façon de parler de l’impression 3D. Quand on sait comment fonctionne ce type de machine, on comprend mieux cet ensemble de vocables.

Une imprimante est équipée d’une tête qui dépose de la matière première, par couches successives, sur un plateau. La matière, pour les particuliers, est souvent une sorte de plastique, que l’on achète en plus et qui se trouve sous forme de bobines. On appelle cela des consommables ; comme des cartouches d’encre le sont pour une imprimante papier.

Un fichier 3D, sur un logiciel spécifique envoie les dimensions de l’objet à fabriquer et celui-ci apparait bientôt sur le plateau. C’est le principe de l’impression 3D.

Les imprimantes 3D sont plus ou moins élaborées, plus ou moins grandes. Il y a donc plusieurs critères à considérer avant l’achat : ce que vous attendez en termes de création, la place que vous pouvez dédier à ce produit, le prix que vous pouvez mettre dans cet achat. Les imprimantes 3D grand public peuvent se trouver à des prix allant de 120 à plus de 1500 euros.

Faire ses premiers pas avec une imprimante 3D :

Si le fonctionnement d’une imprimante vous semble maintenant plus clair, il est évident qu’il est important de ne pas investir dans un matériel trop sophistiqué, pour commencer.

Il est possible ; surtout que ces machines se sont démocratisées ; de trouver des imprimantes à des coûts raisonnables. Il ne faut pourtant pas oublier que si certains modèles sont livrés avec une ou deux bobines de consommables, ces dernières se vident relativement vite. Il faut donc prendre en considération l’achat de cette matière première dans le fonctionnement usuel de votre imprimante 3D.

Petits objets du quotidien à réparer ou bibelots à fabriquer, vous pouvez acheter des fichiers 3D. Mais il est aussi possible d’en trouver gratuitement.

Seul défaut : les imprimantes 3D pour le grand public sont assez restreintes au niveau de la taille des objets qu’il est possible de réaliser.

Ce n’est pas le cas pour les imprimantes professionnelles qui peuvent fabriquer des pièces d’avion ou même des maisons. Pour cela, il suffit simplement, pour les industriels et les professionnels de faire la demande d’une impression 3D en ligne. Les entreprises spécialisées se chargent de répondre aux demandes et de procéder à la fabrication en quelques jours ouvrés seulement.

Il est évident que l’impression 3D est en train de changer la façon de fabriquer bon nombre d’objets. Si le secteur médical y fait déjà appel, les constructeurs y pensent désormais pour les prototypes. Le secteur immobilier n’est pas en reste, car il est déjà possible de fabriquer des maisons en quelques jours, avec des coûts minorés de 40% en général, par rapport à la méthode classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *