Séjour au Vietnam : 2 choses à faire à Hoi An

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Vietnam reste une destination intéressante pour les prochaines vacances. Les voyageurs y trouveront un large éventail d’attractions passionnantes qu’ils pourront découvrir. La ville de Hoi An, localisée dans la province du Quang Nam, représente une étape à ne pas rater pour un séjour dans le pays. Surtout que la vieille ville de Hoi An est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 4 décembre 1999. Un bon nombre de choses sont notamment à faire une fois sur place.

Goûter aux plats emblématiques de cette ville d’exception

Sachez que lors de votre voyage au Vietnam, la cuisine est un élément tout à fait remarquable de son patrimoine culturel. En effet, la gastronomie de ce pays représente une valeur importante de sa culture. Dans la vieille ville de Hoi An, les vacanciers pourront réaliser une exploration gustative intéressante. Divers plats typiques de cette ville vietnamienne sont à déguster lors d’un passage à Hoi An.

Le Cao lau

Le Cao Lau est un plat emblématique de la municipalité de Hoi An. On ne peut le trouver que dans la vieille ville. Il est notamment composé de nouilles agrémentées de soja, de tranche de porc, de crêpe de riz et aussi de légumes frais. Il faudra également noter que les nouilles du Cao Lau sont légèrement épaisses et rebondissent un peu plus dans la bouche. Cette particularité est due à l’utilisation d’eau alcaline lors de leur préparation.

Le My quang

On reconnaît le My quang par sa couleur caractéristique jaune. Ce plat de Hoi An est préparé avec de larges pâtes de riz jaunes. On peut aussi y ajouter du curcuma pour obtenir la couleur typique du My quang. Le plat en question est souvent accompagné de morceaux de crevette ou encore de viande présentés dans un fond de bouillon. Ce dernier est concocté avec de l’os de porc. Enfin, le My quang peut également être agrémenté d’œufs de cailles ou de quelques herbes aromatiques.

Le Bong hong trang

Également connu sous le nom de rose blanche ou white rose, le Bong hong trang est un plat de raviolis faits à base de pâte de riz. Les raviolis sont farcis avec de la viande de porc ou des crevettes. Cette spécialité de la ville de Hoi An se présente sous la forme d’un pétale de fleur une fois refermée. Les raviolis sont ensuite disposés en cercle sur une assiette et donnent l’apparence d’une grosse fleur blanche. Ce qui lui vaut son nom de rose blanche.

Le Com Ga Hoi An

Le Com Ga Hoi An est une spécialité vietnamienne plutôt populaire dans le pays. Celui préparé à Hoi An se distingue des autres plats du même genre, préparés dans le reste du territoire vietnamien. Pour obtenir la couleur jaune spécifique du plat, on y ajoute du curcuma. Ensuite, il faut savoir que le Com Ga Hoi An de Hoi An est agrémenté de coriandre et de différentes herbes aromatiques. Pour en manger dans la ville, il est conseillé de se rendre dans un restaurant de Hoi An qui s’est spécialisé dans la préparation de ce plat. On en rencontre un bon nombre dans la vieille ville.

Explorer les lieux dignes d’intérêt de Hoi An

Toujours sous le thème de la culture, la vieille ville de Hoi An propose des sites passionnants à visiter. Un passage dans la ville est une occasion intéressante pour en savoir davantage sur l’histoire du Vietnam et aussi le mode de vie de sa population.

Les endroits incontournables dans le domaine sont nombreux. Parmi les plus immanquables, on a :

Le sanctuaire Cham de My Son : ce site archéologique situé sur la côte centrale du sud du Vietnam abrite les vestiges de la civilisation Cham. Il se trouve plus précisément à environ 40 km de la vieille ville de Hoi An. Les ruines du sanctuaire de My Son est un lieu emplit de beauté qui invite ses visiteurs à découvrir l’ancien royaume Cham en toute sérénité.

Le musée Precious Heritage Art Gallery : inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce musée a été construit sous l’initiative de la concrétisation du projet du photographe français Réhanh. Le musée a notamment été inauguré le 1er janvier 2017. La collection qui y est exposée représente le patrimoine ethnique du Vietnam et est composée de divers artefacts, de photographies, mais également de différents costumes traditionnels vietnamiens.

Le vieux quartier de la ville : Hoi An possède un vieux quartier que les vacanciers pourront découvrir lors d’une balade à pied. Cela est tout à fait pratique, car le quartier est assez petit. La promenade sera particulièrement tranquille et enrichissante. De nombreux vieux bâtiments au style architectural inspiré d’influences chinoises sont à trouver sur place. De petits commerces traditionnels sont également à voir dans le quartier, malgré la modernisation qui s’est bien installée dans le vieux quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *