Bénéficier d’astuces et de conseils pour un séjour satisfaisant au Costa Rica

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Costa Rica attire énormément de touristes chaque année. Ce petit pays se visite en prenant son temps, car il y a énormément de choses à découvrir. Pour en profiter pleinement, voici quelques conseils. Ils tourneront autour des papiers à préparer, jusqu’aux dangers contre lesquels il faut se prémunir. Nous parlerons aussi des bons plans possibles.

Autour des papiers : lesquels préparer et comment les préserver

Les Français n’auront pas besoin de visa pour se rendre au Costa Rica. Cela signifie qu’ils n’ont qu’à se munir d’un passeport et d’un billet aller-retour de préférence. Un permis de conduire se révèle nécessaire pour ceux qui prévoient de louer une voiture. Le plus sûr reste de faire des photocopies. Ainsi, lors des sorties, le touriste laissera les originaux en lieu sûr. La première duplication sera celle utilisée dans des lieux peu fiable. Concernant le vol, normalement il est assuré. Nous conseillons toutefois de confirmer l’heure et la date de retour. Une marge de 72 h avant le jour prévu paraît adéquate. Les billets s’achètent sur la toile, en agence ou à l’aéroport. L’avantage avec internet est l’existence des comparateurs. Mais les voyageurs ne doivent pas se contenter de regarder les prix. Il faut se renseigner sur la durée du vol, les escales, et la compagnie.

Zoom sur les bons plans, la saison idéale et le quotidien

Le choix de la période influe énormément sur le coût du voyage. Partir durant la saison haute revient à se préparer à payer le vol, l’hébergement et toutes les activités au prix fort. Les touristes peuvent plier bagage pendant la tranche climatique humide. Il faut seulement de l’organisation. Ainsi, les visiteurs mettront en place un itinéraire et des vêtements qui tiennent compte des atmosphères régionales. Certaines agences comme costa rica marco vasco sont capables d’organiser des voyages sur mesure. Le choix de l’hébergement dépendra du budget, mais aussi du niveau de confort escompté. Pour se restaurer correctement sans se ruiner, les sodas restent la meilleure solution. Les plats ne varient pas trop, mais sont toujours copieux. Pour se déplacer, les touristes peuvent louer des voitures ou prendre le bus. La première résolution présente l’avantage de la liberté, mais la méfiance reste de mise concernant l’assurance et le contrat.

Les dangers dont il faut se méfier au Costa Rica

Le pays se veut sûr. Néanmoins, le touriste ne perd rien à respecter quelques règles de sécurité de base. Tout d’abord, il faut se rappeler que la nature est très présente. En cas de face à face avec un animal sauvage, le plus prudent consiste à s’éloigner en douceur. S’aventurer à le toucher, c’est prendre le risque de l’effrayer, ce qui pourrait le conduire à attaquer. Durant les randonnées et les promenades dans les parcs, les chaussures fermées sont fortement recommandées. Les guides des agences comme ne manqueront pas de rappeler ces règles de base. S’y ajoutent les préceptes comme ne pas nourrir les bêtes, et même ne pas en apporter. Les voitures se garent dans des lieux sécurisés et éclairés. Les visiteurs veillent à bien fermer les coffres et les portières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *