Pourquoi et comment méditer selon la méthode de l’anapanasati 

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La méditation anapanasati est une pratique d’origine bouddhiste, encore appelée méditation sur la respiration. Elle est considérée comme une méthode très puissante pour améliorer sa concentration. Cette méditation vous permet même de prendre contrôle de votre esprit. Quels sont ses avantages et comment la pratiquer pour bien en profiter ?

Les avantages de la méthode Anapanasati

La méthode de l’Anapanasati permet de mieux contrôler votre respiration. C’est le programme de méditation qui vous correspond si vous voulez entrer dans un niveau de conscience supérieur.

Cette méditation selon la méthode de l’Anapanasati vous permet de réduire le stress et l’anxiété. Lorsque vous vous retrouvez donc dans une situation angoissante, il vous suffit de respirer consciemment pour être détendu. Votre esprit et votre corps retrouvent le calme et vous libérez toutes vos émotions.

Certes, la pratique de l’Anapanasati se fait normalement dans une posture donnée. Toutefois, vous pouvez le faire pendant vos activités quotidiennes. La respiration consciente se pratique aussi en marchant, en position allongée, et même en étant assis dans un véhicule.

Les différentes étapes de cette pratique

Pour pratiquer la méditation Anapanasati, choisissez un endroit propice. C’est-à-dire un endroit calme où vous vous sentez bien à l’aise. Ensuite, adoptez la posture adéquate pour acquérir la pleine conscience. Adoptez idéalement la position du lotus, en regardant droit devant vous. Posez vos mains sur les cuisses, tournées vers le ciel en mettant la gauche sur la droite. Si cette position ne vous convient pas, essayez une posture plus confortable.

Une fois que vous êtes dans la bonne posture, fermez légèrement vos yeux et relâchez toute tension autour de vos muscles faciaux. Sentez la tension s’évanouir progressivement afin d’être bien concentré sur la pratique. Commencez par respirer par le nez longuement et profondément. Vous devez sentir une grande relaxation dans tout votre corps à chaque expiration.

Après une première respiration, reprenez à nouveau en prenant soin d’expirer tout en douceur. À présent, vous pouvez expérimenter une respiration consciente. Faites donc des séances d’inspiration et d’expiration douces et profondes. Surtout, restez vigilant sur la pratique pour ne pas retourner dans une respiration inconsciente.

Comment améliorer cette technique de méditation ?

Pour bénéficier pleinement des avantages de la méditation Anapanasati, vous devez l’améliorer en la pratiquant le plus souvent possible. Par exemple, essayez une routine d’entraînement au quotidien ou chaque deux jours.

Durant ces répétitions, vous arriverez à bien maîtriser la posture du lotus. Chaque séance, reprenez les mêmes gestes, si possible au même endroit. Selon les experts, vous devez vous exercer pendant plusieurs heures par semaine. Progressivement, votre esprit s’habituera pour pouvoir se détendre aisément. Vous pouvez même ajouter des séances de yoga afin de mieux apaiser votre esprit.

Surtout, évitez de faire de l’Anapanasati lorsque vous avez faim ou quand vous avez trop mangé. Vous aurez du mal à être concentré lorsque votre estomac vient d’être rempli. En outre, faute d’énergie nécessaire, il est difficile de bien pratiquer cette médiation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *